MySpace bradé à 35 millions

first_imgMySpace bradé à 35 millionsLe groupe News Corp avait racheté pour 580 millions de dollars le site internet MySpace en 2005. Cette fois, les propositions de rachat se situeraient bien en dessous des 100 millions souhaités et Specific Media, une régie publicitaire en ligne, se serait procuré le site pour une somme avoisinant les 35 millions de dollars seulement.MySpace avait tout d’abord été créé en 2003 par des professionnels du marketing Chris DeWolfe et Tom Anderson. Evincés par le nouvel acquéreur News Corp en 2009, le site était rapidement devenu le numéro un des réseaux sociaux. Aujourd’hui, MySpace, a été vendu pour quelques dizaines de millions de dollars à une régie publicitaire en ligne, Specific Media, qui entend en faire un vecteur pour ses activités, indique l’AFP. Acquis pour 580 millions de dollars par News Corp en 2005, le site aurait été revendu 17 fois moins cher après avoir accusé une perte de 100 millions de dollars rien qu’en 2010. Selon les informations fournies par les médias américains, News Corp aurait cédé le site pour une somme située entre 30 et 40 millions de dollars en décidant de procéder pour une nouvelle fois à plusieurs licenciements (la moitié des effectifs soit 200 personnes alors que 47% du personnel avait déjà été supprimé en janvier). En effet, comme l’indique le site d’information All Things Digital, les suppressions de postes seraient une des conditions de la vente. Rupert Murdoch, le PDG de News Corp pourrait aussi accepter de conserver une part minoritaire dans MySpace.MySpace “a transformé la façon dont les gens découvrent, consomment et entrent en relation avec les contenus en ligne”, a souligné le directeur général de Specific Media, Tim Vanderhook, dans un communiqué. “Il y a beaucoup de synergies entre nos entreprises car nous nous attachons tous à enrichir l’expérience des médias numériques en les rendant plus pertinents et plus intéressants”, a-t-il ajouté.À lire aussi”Trash Tag Challenge” : le défi utile qui incite Twitter et Instagram à nettoyer la planèteSelon le cabinet eMarketer, MySpace était encore en 2008 le réseau social récoltant le plus de recettes publicitaires (604 millions de dollars). Cependant, alors que Facebook triplait ses recettes publicitaires en 2009 pour dépasser la barre des 738 millions de dollars, MySpace  a accusé une chute de plus de 22%. “Cette année, eMarketer estime que MySpace gagnera juste 183,5 millions de dollars en recettes publicitaires dans le monde”, en chute de 36,3% sur un an. “Facebook, par comparaison, gagnera 4,05 milliards de dollars en publicité cette année”.Une des explications, fournie par Sean Parker, ancien partenaire du PDG fondateur de Facebook, serait que l’équipe de direction de MySpace n’avait “pas réussi à faire suffisamment évoluer le produit”. Il ajoute que, selon lui, “cela a été en gros une grosse pile de trucs mal conçus pendant de nombreuses, nombreuses années. A un moment, s’ils s’étaient contentés de copier Facebook rapidement, ils auraient été Facebook”.Le 30 juin 2011 à 15:03 • Emmanuel Perrinlast_img

admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *