• Home
  • myqqpijt
  • La famille et les amis peuvent aider à éliminer la violence

La famille et les amis peuvent aider à éliminer la violence

first_imgLa publication intitulée Changer pour le mieux : un livre pour les femmes victimes de violence présente les étapes à suivre pour se protéger et se libérer de la violence familiale en Nouvelle-Écosse, et contient maintenant des renseignements à l’intention des familles et des amis qui veulent aider. « La famille et les amis sont souvent les premiers à aider les femmes victimes de violence, » a dit Carolyn Bolivar-Getson, ministre responsable du Conseil consultatif sur la condition féminine. « Cette nouvelle édition de la publication contient des renseignements sur les signes de violence et la façon d’offrir du soutien, ainsi qu’une liste des choses à faire et à ne pas faire à l’intention des familles et des amis. » La ministre a procédé au lancement de la nouvelle édition de Changer pour le mieux aujourd’hui 30 novembre à Harbour House, une maison de transition située à Bridgewater qui offre des services aux femmes victimes de violence et à leurs enfants dans les comtés de Lunenburg et de Queens. Ce manuel contient également des renseignements, des conseils et un répertoire de services à l’intention des femmes qui ont besoin d’aide pour elles-mêmes et pour leurs enfants. Le manuel est également disponible en anglais sous le titre Making Changes: A Book for Women in Abusive Relationships. Des exemplaires gratuits peuvent être commandés en composant le 1-800-565-8662 ou en ligne à l’adresse www.women.gov.ns.ca/pubViolence.asp. Une femme sur 12 est victime de violence par un partenaire intime, un petit ami ou un conjoint. La sécurité personnelle et la protection contre la violence constituent l’un des quatre objectifs du Conseil consultatif. Les membres et le personnel du Conseil travaillent avec les ministères gouvernementaux, les organismes communautaires et de femmes, les organismes anti-violence et les autres organismes responsables de la condition féminine dans les provinces et territoires pour réduire la violence envers les femmes et les jeunes femmes, que ce soit à la maison, au travail ou dans la communauté.last_img

admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *